WALA Arzneimittel
Ratgeber Kindergesundheit - Kleinkindzeit

La petite enfance

Les bases d'une bonne santé tout au long de la vie

La petite enfance est la période entre la première année et la poussée des dents définitives. Dans cette période, les enfants découvrent progressivement le monde qui les entoure. Ils apprennent en imitant les autres. Votre enfant observera en détail ce que vous lui transmettez. L'imitation d'une action utile posée par l'adulte et les impressions de la perception sensorielle pénètrent l'organisme de l'enfant en profondeur, et ce jusqu'au développement de ses organes. Ainsi se mettent en place les bases pour une bonne santé tout au long de la vie.

Cette étape de développement exige que votre enfant traverse de nombreuses maladies. Il n'est pas inhabituel que votre enfant attrape jusqu'à 12 infections par an.

L'importance de maladies infantiles

Les maladies infantiles remplissent une mission importante : elles aident votre enfant à prendre conscience de son corps tout entier et de l'adapter à ses propres besoins. Laissez à votre enfant le temps d'être malade. Et prenez du temps pour accompagner votre enfant pendant sa maladie. Car il est indispensable que l'enfant puisse traverser sa maladie en se sentant bien entouré. Cela renforce non seulement son système immunitaire, mais également ses forces d'autoguérison. Vous constaterez notamment après des maladies fiévreuses des transformations majeures chez votre enfant en cours de guérison.

Les yeux

Conjonctivite

Les conjonctivites sont souvent accompagnées d'une maladie infectieuse. Un vent froid, trop de soleil, le pollen ou une allergie aux poils d'animaux peuvent également déclencher une conjonctivite.

Comment traiter une conjonctivite ?

Médicaments efficaces

Versez quelques gouttes du WALA Euphrasia collyre unidose dans l'œil irrité. Pour que les gouttes oculaires soient bien réparties, votre enfant devrait garder l'œil ouvert pendant un court instant tout en le bougeant. Vous pouvez l'aider en attirant son regard sur une marionnette par exemple. Si votre enfant plisse les yeux, vous pouvez verser les gouttes aussi sur la racine des cils des yeux fermés.

Conjonctivite chez les enfants en bas âge – quand faut-il aller consulter un/une médecin ?

  • En cas de manifestations désagréables intenses, non élucidées ou persistantes
  • Lorsque les symptômes ne s'améliorent pas
  • En cas de suspicion d'une blessure causée par un corps étranger, vous devriez immédiatement aller consulter une/un ophtalmologue

Le ventre

Maux de ventre et nausées chez l'enfant en bas âge

Chez les enfants, les maux de ventre et les nausées constituent des symptômes fréquents et ambivalents. Gastro-entérites et allergies alimentaires peuvent provoquer des maux de ventre tout comme un surmenage psychique et physique et des évènements irritants, tels qu'un choc émotionnel. Les enfants réagissent plus intensément que les adultes, et parfois même avec leur corps. Des maux de ventre ne sont pas toujours les précurseurs d'un dysfonctionnement grave.

Comment traiter les douleurs au ventre et les nausées ?

De la chaleur et de l'amour.
Une bouillotte ou un sachet rempli de noyaux de cerises s'avère toujours efficace. Si vous frictionnez le ventre de votre enfant avec une huile végétale de qualité supérieure (par ex. de l'huile d'olive ou de tournesol) dans le sens horaire, vous répartissez une chaleur bienfaisante et stimulez le mouvement intestinal.

Maux de ventre et nausées – quand faut-il aller consulter un/une médecin ?

  • Les troubles digestifs chez l'enfant de moins de 12 ans devraient faire l'objet d'un examen médical
  • En cas de manifestations désagréables intenses, non élucidées ou persistantes
  • Lorsque votre enfant est capable d'indiquer l'endroit précis de la douleur sur son ventre au lieu de pointer de manière aléatoire sur son nombril
  • Lorsqu'un mouvement spontané lui fait mal, par exemple s'il marche le dos courbé ou s'il évite tout mouvement
  • Lorsqu'il vomit suite à d'importants maux de ventre
  • Lorsqu'il est étonnamment pâle
  • Lorsque les douleurs s'intensifient de manière à ce que l'enfant interrompe toute activité
  • Lorsqu'une fièvre intense, un souffle court ou tout autre symptôme laissant soupçonner une maladie plus grave se manifestent accompagnés de maux de ventre

Diarrhée et vomissement

La diarrhée et le vomissement chez les enfants en bas âge

Une diarrhée survient lorsque des virus ou bactéries contaminent l'estomac et les intestins, ou si un enfant digère mal certains aliments tels que les pêches ou du lait (pour l'instant), ou si son alimentation a été modifiée trop brusquement. Certains additifs nuisent également aux intestins (par ex. les conservateurs). Parfois, ces manifestations désagréables sont d'origine psychique. Si un enfant éprouve de la peur et n'arrive pas à la surmonter ou à en parler, il réagit souvent avec une diarrhée. En cas de maladies gastro-intestinales d'origine infectieuse, la diarrhée est souvent accompagnée de vomissements.

Mais les vomissements peuvent avoir de nombreuses autres causes. Ce symptôme se manifeste souvent lors des vacances – causé par un trajet trop long et par une alimentation inhabituelle sur le lieu des vacances. Goûters d'anniversaire, surmenages et de chocs émotionnels peuvent également déclencher ces vomissements.

Comment traiter la diarrhée et les vomissements ?

Hydrater.
Pensez tout d'abord à un apport suffisant de liquide : proposez à votre enfant une infusion diluée au fenouil par exemple.

Un régime.
Dès que votre enfant est capable de manger à nouveau, vous pouvez lui proposer du riz blanc, du gruau ou une bouillie de riz et des carottes cuites. Ensuite, vous pouvez lui proposer une compote à base de pommes fraîches, des biscottes et un peu de yoghourt au lieu de lait. Revenez lentement à une alimentation normale, car votre petit patient a encore du mal à digérer les protéines et les lipides. Ce n'est qu'à la fin, que votre enfant peut consommer du lait entier ainsi que des plats gras et sucrés.

Diarrhée et vomissement – quand faut-il aller consulter un médecin ?

  • En cas de manifestations désagréables intenses, non élucidées ou persistantes
  • Si aucune amélioration n'est constatée après une journée
  • Lorsque votre enfant souffre de vomissements aigus accompagnés d'une forte fièvre, d'une sensation de maladie grave ou d'un état général restreint, de fortes douleurs et se déshydrate à vue d'œil
  • Si les vomissements sont liés à d'autres causes, qui n'ont aucun rapport avec la digestion. Par exemple, si votre enfant est tombé sur la tête

Le sommeil

Agitation et troubles du sommeil chez l'enfant en bas âge

Lorsqu'un enfant n'arrive pas à se calmer, il a certainement été exposé à trop de stimulations. Souvent, les enfants en bas âge doivent suivre un programme bien chargé et sont exposés à la fébrilité de leur environnement et aux divers médias. Un programme chaotique de la journée, des conflits au sein de la famille et les angoisses qui en découlent peuvent être à l'origine de troubles du sommeil.

Comment traiter la nervosité et les troubles du sommeil ?

Du calme et du rythme.
Les enfants en bas âge ont bien plus besoin de calme que les enfants plus âgés ou les adultes. Pour respecter ce besoin, les familles devraient aménager des moments exempts de stimulations et d'exigences. Une journée structurée et un environnement équilibré favorisent un sommeil paisible. Vous devriez peut-être instaurer un petit rituel juste avant que l'enfant se couche. Vous pouvez lui chanter une chanson ou lui lire une histoire pour qu'il puisse s'endormir paisiblement avec des images positives dans sa tête et en entendant votre voix familière. Vous ne devriez pas soulever des problèmes au pied du lit, mais tenter de les solutionner bien avant qu'il ne se mette au lit pour que la journée ne se termine pas dans une avalanche de soucis.

De la chaleur.
La chaleur est indispensable et favorise un sommeil paisible. Si votre enfant adore se baigner avant de se coucher, c'est le moment idéal pour un bain de détente dans une eau à 37 °C avec quelques gouttes d'huile essentielle de lavande. Quoi qu'il en soit, vous devriez veiller à ce que les pieds de votre enfant soient bien au chaud et lui enfiler, le cas échéant, des chaussettes pour dormir.

Les conseils donnés ici de manière générale ne permettent pas d'effectuer un auto-diagnostic ou un traitement médical. Ils ne remplacent en aucun cas une visite médicale.

Cela pourrait vous intéresser