WALA Arzneimittel
Guide rhume et refroidissement  - Rhume

Rhume

Bien plus qu'un nez congestionné

Le rhume, ou rhinite, pour employer le terme médical exact, est le résultat d'un refroidissement par excellence. Pourtant, le rhume – tout comme la toux – n'est qu'un symptôme et est synonyme d'un écoulement nasal ou d'un nez bouché. Aussi désagréable qu'un rhume puisse être : il est, en règle générale, inoffensif. Toutefois ne l'ignorez pas, car les virus de refroidissement peuvent continuer à migrer et déclencher une inflammation des sinus nasaux. De plus, chaque rhume tente de vous faire passer un message : accordez-vous du temps, car votre corps est en train de mettre tout en œuvre pour vous protéger des influences extérieures. Aidez donc votre corps pendant un rhume. Vous pouvez faire des miracles si vous vous occupez maintenant de votre système de thermorégulation. Voir conseils.

À quoi sert le rhume (rhinite) ?

La muqueuse nasale ne filtre pas uniquement l'air qu'on respire, mais remplit la fonction de videur dans votre corps. Pour entrer chaque jour en contact avec le monde extérieur tout en restant bien protégé, la nature l’a parfaitement équipée. Elle est humide, parfaitement irriguée de sang et dotée d'un bouclier immunitaire efficace.
Mais lorsque le système immunitaire est affaibli, des agents pathogènes, par exemple des virus de refroidissement, ont accès libre. Dans ce cas, votre nez commence à couler. Il se défend avec des éternuements répétitifs, une augmentation de l'irrigation sanguine : vos muqueuses sont alors enflées et votre nez coule pour se débarrasser des virus de refroidissement. Un rhume est, par conséquent, un processus naturel et utile que vous pouvez certes soulager, mais que vous ne devriez pas tenter de stopper.. Des sprays nasaux à effet décongestionnant font entrave aux défenses naturelles. Et en cas d'utilisation prolongée, vous risquerez le gonflement de la muqueuse nasale, même si le rhume a depuis longtemps disparu. Il est donc recommandé d'y avoir recours uniquement à court terme, par exemple avant de se coucher, et d'accompagner un rhume avec des médicaments doux et de remèdes de famille éprouvés.

Pourquoi moi, pourquoi maintenant ?

Vous ne vous contaminez pas avec chaque virus de refroidissement que vous croisez. Mais lorsque votre système immunitaire est affaibli en raison d'un stress, d'un surmenage ou d'un refroidissement, une infection grippale en profite pour s'installer. Notamment les muqueuses nasales sont sensibles à l'air de chauffage sec et ne seront pas aussi bien irriguées de sang quand il fait froid ou quand le vent souffle. Lorsque vous frissonnez, votre organisme ne peut plus assurer des températures de bien-être partout dans votre corps et sacrifie les mains, les pieds, le dos et le nez. Maintenir la chaleur – et favoriser l'équilibre intérieur – constitue la meilleure prévention contre le rhume. Si vous commencez à éternuer, vos meilleurs amis seront la chaleur et le calme.

Elle existe : la corrélation entre les pieds froids et l'irrigation sanguine des muqueuses nasales. C'est pourquoi vous pouvez, dans le meilleur des cas prévenir un rhume en enfilant de chaussettes chaudes ou en prenant un bain de pieds ou alors le soigner.

Prendre le rhume au sérieux

Le nez est lié avec le pharynx et avec différentes cavités remplies d'air dans le crâne : les sinus nasaux et la cavité tympanique dans l'oreille moyenne. C'est pour cette raison que les virus de refroidissement peuvent migrer dans le nez et causer une inflammation des sinus nasaux (sinusite) ou une inflammation de l'oreille moyenne (otite moyenne). Vous devriez donc prendre très au sérieux votre rhume et le soigner. Si les sécrétions s'écoulent librement, le risque d'une inflammation induite est faible. Se moucher le nez correctement en fait partie.

Formation accélérée sur l'art de se moucher le nez

Se moucher le nez correctement : en douceur et une narine à la fois. Gardez une narine fermée et expulsez les sécrétions en douceur par l'autre narine. Puis changez de narine. Si vous vous mouchez trop fort, des sécrétions nasales sont susceptibles d'être injectées dans les sinus nasaux pouvant y déclencher ensuite d'autres inflammations.

Comment traiter un rhume

Comment traiter le rhume (rhinite) ?

  • Faire des inhalations. Préparez un saladier avec un demi-litre d'eau chaude et 5 à 10 gouttes d'une huile essentielle (par ex. huile essentielle d'aiguilles d'épicéas). Placez une serviette au-dessus de votre tête et du saladier et respirez, si vous y arrivez, la vapeur par le nez et expirez-la par la bouche. Ainsi, vous hydratez les muqueuses, liquéfiez les secrétions et libérez les voies respiratoires.
  • Boire en abondance. Buvez au minimum deux litres d'eau non gazeuse par jour ou des infusions (aux herbes). Car un corps bien hydraté se défend mieux contre les virus du rhume et les secrétions se liquéfient plus facilement.
  • Un bon climat intérieur. Un air intérieur humide soulage les voies respiratoires. Si on ne dispose pas d'humidificateur, on place tout simplement une coupe remplie d'eau sur le chauffage ou un séchoir à linge dans la chambre à coucher. Aérer la maison régulièrement.
  • Garder les pieds au chaud. Vous pouvez enfiler des chaussettes en laine, ou garder vos pieds au chaud avec un bain de pieds et réchauffer par la même occasion le corps tout entier. Quelques gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus conviennent parfaitement pour accroître l'effet.

Médicaments WALA efficaces

WALA Baume nasal facilite la respiration et soigne en même temps les muqueuses irritées – sans effet d'accoutumance !

Rhume (rhinite) – quand faut-il aller consulter un/une médecin ?

  • En cas de manifestations désagréables intenses, non élucidées ou persistantes
  • Lorsque la fièvre dépasse 39 °C ou persiste au-delà de 3 jours
  • En cas de migraine et de douleurs faciales, notamment lorsque vous vous penchez
  • Lorsque l'écoulement nasal est purulent et sanguinolent
  • Lorsque le rhume ne s'est pas amélioré après une semaine

Les voies respiratoires des nouveau-nés et des enfants en bas âge ne devraient pas être traitées avec des huiles essentielles. Mais vous pouvez utiliser en toute quiétude le WALA Baume nasal doux exempt d'huiles essentielles.

Les conseils donnés ici de manière générale ne permettent pas d'effectuer un auto-diagnostic ou un traitement médical. Ils ne remplacent en aucun cas une visite médicale.

Cela pourrait vous intéresser