WALA Arzneimittel
Guide rhume et refroidissement  - Douleurs aux oreilles

Douleurs aux oreilles en cas de refroidissement

Quand l'oreille moyenne est sous pression

Lors d'un refroidissement, les muqueuses de l'oreille moyenne s'enflamment simultanément, ce qui génère des douleurs auriculaires et une pression désagréable aux oreilles. Cette partie de l'oreille étant directement reliée avec le nez et le pharynx, les virus de refroidissement, ayant d'ores et déjà causé le rhume, des maux de gorge et la toux, peuvent pénétrer dans l'oreille. Dans la plupart des cas, les adultes ne souffriront pas d'une otite, les enfants quant à eux sont bien plus vulnérables. Certains remèdes de famille ancestraux et des médicaments de source naturelle peuvent les aider à surmonter ces manifestations désagréables de manière efficace.

Comment se développe la pression dans l'oreille

Lorsque la liaison étroite entre le rhinopharynx et l'oreille moyenne, appelée trompe auditive ou tube, enfle pour empêcher les agents pathogènes d'y pénétrer, la cavité remplie d'air derrière le tympan se bouche. Les secrétions inflammatoires ne peuvent pas s'écouler et empêchent la compensation de la pression accumulée. L'oreille moyenne est exposée à une forte pression. Des douleurs particulièrement aiguës et pulsatives dans l'oreille sont des symptômes typiques pour cette pathologie, accompagnée parfois d'une fièvre, de problèmes auditifs et de vertiges.

Les enfants souffrent souvent de douleurs aux oreilles en cas de refroidissement

La trompe auditive étant plus courte chez les nouveau-nés et les enfants en bas âge, un rhume ou une toux banale peut se transformer rapidement en une otite. C'est pour cette raison que les enfants souffrent davantage d'otites que les adultes. Des médicaments bien tolérés, tels que les globules ou des gouttes auriculaires aux principes actifs végétaux et des applications extérieures, comme les enveloppements, sont donc particulièrement indiqués au traitement de ces petits patients. Voir conseils.

L'aération apporte soulagement

Pour soulager les douleurs aux oreilles, l'oreille moyenne bloquée doit être aérée. Étant reliées directement via la trompe auditive avec le nez, tous les traitements anti-rhume soulagent simultanément les oreilles. Dès que l'oreille est dégagée, l'inflammation peut régresser.

L'oreille externe aussi peut souffrir du refroidissement

Les douleurs aux oreilles ne sont pas uniquement causées par les virus de refroidissement qui atteignent l'oreille depuis l'intérieur. L'oreille peut souffrir d'un refroidissement depuis l'extérieur – par exemple en cas de courants d'air – et s'enflammer. Dans ce cas, c'est le conduit auditif situé entre le pavillon de l'oreille et le tympan qui est atteint, tandis qu'une otite se déroule derrière le tympan.

Comment traiter les douleurs aux oreilles ?

Comment traiter les douleurs aux oreilles ?

  • Enveloppement à l'oignon. Un vieux remède de famille très efficace quand des douleurs aux oreilles commencent à se manifester. L'ingrédient principal se trouve dans tous les ménages, car cet enveloppement agit avec des propriétés thérapeutiques de l'oignon. Les huiles essentielles de l'oignon sont dotées de propriétés anti-inflammatoires capables à soulager la douleur.
  • Traiter simultanément un rhume (en cas d'otite). Une respiration nasale dégagée aère l'oreille moyenne et favorise de ce fait une guérison plus rapide. Voir les conseils au chapitre Rhume.

Comment utiliser un enveloppement aux oignons

Coupez un petit oignon en fines lamelles et placez les morceaux dans un linge préchauffé. Ligotez les extrémités afin d'obtenir un petit sac (vous pouvez utiliser une chaussette fine en coton pour ligoter les extrémités). Placez le petit sac sur l'oreille endolorie, et maintenez-le en place avec une écharpe ou avec un bandeau.

En couvrant l'enveloppement en plus avec une bouillotte ou – si les douleurs le permettent – en posant la tête, l'oreille endolorie placée vers le bas, sur une bouillotte, les substances thérapeutiques de l'oignon seront bien plus efficaces.

L'utilisation correcte des gouttes auriculaires

Les gouttes auriculaires ne doivent être utilisées que si le tympan est intact.
Un petit test saura vous rassurer :

fermez le nez avec vos doigts et remplissez-le avec de l'air – comme si vous souhaitez chasser une pression dans l'oreille. Si vous percevez un sifflement ou un souffle accompagné d'une sécrétion qui s'écoule de l'oreille, votre tympan est vraisemblablement déchiré (perforé). Dans ce cas, évitez de vous administrer des gouttes auriculaires et consultez un/une médecin.

Douleurs aux oreilles – quand faut-il aller consulter un/une médecin ?

  • En cas de manifestations désagréables intenses, non élucidées ou persistantes
  • Chez des enfants de moins de deux ans
  • Lorsque la fièvre monte au-dessus de 39 °C
  • En cas de douleurs qui perdurent plus que deux jours
  • Lorsque du sang ou des secrétions s'écoulent de l'oreille
  • Lorsqu'une enflure ou une rougeur se forme autour de l'oreille

Les conseils donnés ici de manière générale ne permettent pas d'effectuer un auto-diagnostic ou un traitement médical. Ils ne remplacent en aucun cas une visite médicale.

Cela pourrait vous intéresser