WALA Arzneimittel
Guide rhume et refroidissement - Infection grippale

Infection grippale

L'infection grippale n'est rien d'autre qu'un refroidissement. Bien qu'il soit difficile de mettre des mots sur ce mélange de symptômes comme la toux, le rhume, une pharyngite, voire des douleurs aux oreilles et une fièvre, on connaît tous cet état. Une infection grippale est un hôte indésirable qui pourtant s'installe régulièrement.

Comment se déroule une infection grippale ?

Phase de l'affaiblissement

Vous êtes fatigué, vous frissonnez, la migraine et des douleurs articulaires s'annoncent. Vous aimeriez décommander tous vos rendez-vous et vous allonger sur le canapé, vous coucher au lit ou prendre un bain chaud. Votre système de thermorégulation est déréglé et à besoin de renfort. 

Phase de la confrontation

Des maux de gorge, des premiers symptômes d'un rhume et une température légèrement élevée du corps sont les premiers signes typiques d'un refroidissement. Tandis que les maux de gorge disparaissent rapidement, le rhume, les maux de tête et les douleurs articulaires s'amplifient, puis la toux sèche d'irritation se manifeste. Quelques jours après, la toux d'irritation est remplacée par une toux grasse qui vous accompagnera durant quelques jours, et qui pourra se retransformer en une toux d'irritation. Durant cette phase vous cherchez avant tout à soulager ces manifestations désagréables. Voir conseils.

Phase de la convalescence

Retrouvant lentement vos forces, vous aurez surmonté votre infection grippale après environ deux semaines. Pour s'en débarrasser, votre corps a tourné à plein régime. Durant cette phase, vous devriez prendre soin de votre système de thermorégulation et renforcer vos défenses immunitaires.

En cas d'infection grippale, votre système immunitaire et d'autoguérison a besoin de la chaleur afin d'être efficace.

Infection grippale ou « véritable » grippe ?

Même si les symptômes et les termes se ressemblent, une infection grippale est un refroidissement, et une grippe une maladie séreuse pouvant entraîner des complications. C'est pour cette raison que vous devriez aller consulter un/une médecin en cas de suspicion d'une grippe.

Comparaison des syndromes d'une infection grippale et d'une grippe

Comment distinguer une infection grippale d'une grippe :

Infection grippale
Grippe
  • Commence lentement et se dégrade au fur et à mesure
  • Symptômes typiques : mal de gorge, rhume, toux et légère fièvre
  • 200 différents virus peuvent être à l'origine d'une infection grippale
  • Commence subitement, se dégrade rapidement
  • Outre les symptômes de refroidissement, une forte fièvre, des maux de tête et articulaires intenses accompagnés d'un épuisement extrême sont typiques pour la grippe
  • Est provoquée par le virus influenza
L'importance de la fièvre en cas d'infection grippale

La fièvre est la réponse thermique naturelle de votre corps lui permettant de combattre activement et efficacement les agents pathogènes. C'est pour cette raison que vous ne devriez pas essayer à faire baisser la température, mais l'observer et l'accompagner avec du repos au lit, avec des enveloppements et avec la force des plantes médicinales.

Quand faut-il aller consulter son/sa médecin ?

  • En cas de forte fièvre soudaine supérieure à 39 °C
  • Lorsque la fièvre se manifeste juste après la prise d'un médicament, après un séjour dans un pays lointain ou lorsque la fièvre est accompagnée d'autres symptômes sévères
  • Lorsqu'une fièvre survient chez un nouveau-né de moins de 12 semaines
  • En cas de manifestations désagréables persistantes et non élucidées

Comment traiter une infection grippale ?

Vous trouverez ici quelques conseils généraux pour prévenir une infection grippale et pour renforcer le système immunitaire de votre corps atteint d'une infection. La médecine anthroposophique recommande un traitement holistique qui combine des thérapies intérieures (médicaments administrés par voie orale) et des applications extérieures (comme des enveloppements et bains de pieds) avec un style de vie capable à maintenir votre capital santé et à restaurer votre santé en cas de maladie.

Les conseils spécifiques pour traiter la toux, le rhume, les maux de gorge et les douleurs aux oreilles sont regroupés dans les chapitres concernés.

Comment remédier à une infection grippale

  • La chaleur est indispensable à tous les niveaux de la vie. Votre système immunitaire et votre système de thermorégulation sont étroitement liés. Si vous portez des chaussettes chaudes ou un bonnet, vous aiderez votre système immunitaire et si vous buvez une infusion ou mangez une soupe chaude, vous stimulerez la thermogenèse. Un bain de pieds avant de vous coucher (par ex. Bain Sauge Dr Hauschka) en complément pour stimuler et stabiliser votre système de thermorégulation.
  • Un peu d'endurcissement ne fait du mal à personne. Séances de sauna ou douches écossaises – si vous sautez de temps en temps dans l'eau froide, vous stimulez votre système de thermorégulation de manière ciblée.
  • Une activité physique réanime le système immunitaire. Une activité régulière, notamment en plein air, stimule vos sens ainsi que vos défenses immunitaires. Montez les marches un peu plus vite qu'à l'accoutumée, étirez-vous de temps en temps, faites vos courses en vélo et laissez jouer vos enfants en plein air.
  • Le calme renforce les défenses immunitaires. Le stress altère votre système immunitaire. Prenez du temps pour vous-même et pour vos enfants au quotidien. Et puisque votre système immunitaire se régénère pendant le sommeil, vous devriez veiller à ce que vous dormiez bien et suffisamment.

Ainsi, vous seriez en mesure de réagir aux premiers signes d'une infection grippale

  • En vous offrant un bain de pieds à température augmentant progressivement. Lorsque votre corps souffre d'hypothermie ou est trempé jusqu'aux os, vous pouvez activer votre système de thermorégulation avec un bain de pieds à température augmentant progressivement. Offrez-vous ce bain de pieds quand les premiers signes d'un refroidissement se manifestent, mais évitez-le à un stade avancé d'une infection grippale, car un bain de pieds à température augmentant progressivement a tendance à affaiblir votre corps davantage.
  • Avec une cure de bien-être pour vos muqueuses. Les agents pathogènes pénètrent le corps notamment via les muqueuses de la gorge, du nez et du pharynx. Lorsque ces portes d'entrée sont mal irriguées par le froid ou asséchées par l'air chaud du chauffage, leurs fonctions de défense ne sont plus aussi efficaces. Renforcez votre système immunitaire en restant au chaud, en buvant abondamment, en aérant votre maison suffisamment et en augmentant l'humidité dans l'air.

Un climat intérieur agréable

Placez simplement une coupe remplie d'eau sur le chauffage ou un séchoir à linge dans votre chambre à coucher.
Aérez régulièrement !

Comment préparer un bain de pieds à température augmentant progressivement

Installez-vous confortablement devant un bassin ou un seau rempli d'une eau agréablement tiède (33 °C env.). Couvrez, si besoin, vos épaules d'une couverture afin de maintenir la partie supérieure du corps bien au chaud. Placez les deux pieds dans l'eau et ajoutez (avec précaution) progressivement de l'eau chaude, jusqu'à ce que l'eau ait atteint une température de 40 °C. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une bouteille thermos ou le tuyau de douche, mais surveillez constamment la température de l'eau du bain de pieds. Vous serez étonné à quel point la température ressentie change selon votre propre état thermique. Le bain devrait durer entre 10 à 15 minutes au moins. Mettez ensuite des chaussettes en laine pour garder vos pieds bien au chaud, et accordez-vous, si possible, 15 minutes supplémentaires pour vous détendre.

Comment aider votre système immunitaire en cours d'infection grippale

  • Avec des médicaments aux propriétés chromatiques et thermiques. Il s'agit par exemple d'huiles végétales qui ont absorbé la chaleur du soleil durant tout l'été ou de substances minérales dotées de propriétés chromatiques telles que le fer météorique, le cristal de roche et le phosphore. Demandez conseil à une personne compétente dans une pharmacie ou dans une droguerie.
  • Avec une régulation naturelle de la fièvre. Tant que la fièvre monte, vous ne devriez pas tenter de la baisser. Lorsque la température élevée s'est stabilisée, vous pouvez aider votre corps à retrouver une température normale en appliquant des enveloppements sur les mollets.
Comment appliquer un enveloppement sur les mollets

Versez le jus d'un ciron dans une coupe et ajoutez de l'eau tiède (env. 2 °C en dessous de la température corporelle actuelle). Trempez deux linges en coton ou en lin dans ce mélange, essorez-les de manière à ce qu'ils ne gouttent plus et enveloppez chaque mollet d'un linge en le recouvrant depuis la cheville jusqu'au genou. Enveloppez les jambes ensuite dans une serviette sèche et laissez agir l'enveloppement pendant 10 minutes environ. En cas de besoin, vous pouvez répéter l'application deux fois en respectant un intervalle d'une demi-heure entre chaque enveloppement.
Veillez à ce que vos pieds soient chauds avant d'appliquer les enveloppements.

Infection grippale – quand faut-il aller consulter un médecin ?

  • En cas de manifestations désagréables intenses, non élucidées ou persistantes
  • En cas d'une maladie sous-jacente grave
  • En cas d'une fièvre persistante et élevée (supérieure à 39 °C), notamment en cas de manifestations désagréables et de douleurs aiguës.
  • En cas de secrétions purulentes ou saignantes (du nez, après une toux, des oreilles)
  • En cas de difficultés respiratoires sévères
  • En cas d'extrême fatigue
  • Si les symptômes perdurent plus d'une semaine

Les conseils donnés ici de manière générale ne permettent pas d'effectuer un auto-diagnostic ou un traitement médical. Ils ne remplacent en aucun cas une visite médicale.

Cela pourrait vous intéresser