WALA Arzneimittel
Guide rhume et refroidissement  - Mal de gorge

Mal de gorge

Un précurseur typique d'un refroidissement

La gorge qui gratte est souvent annonciatrice d'un refroidissement. Car les virus de refroidissent pénètrent dans le corps par les muqueuses du nez, de la bouche et du pharynx. Les maux de gorge sont ainsi le premier signe que le corps se défend en déclenchant une inflammation. Si vous réagissez à ce signal à temps, vous pouvez favoriser l'activité de défense de votre corps de manière efficace et influencer positivement le cours du refroidissement.

Peut-être avez-vous atteint vos limites ?

Les maux de gorge sont des manifestations désagréables typiques en cas de refroidissement. Ils se manifestent, lorsque votre système de thermorégulation est tellement affaibli qu'il n'est plus capable à faire barrière aux agents pathogènes. Les causes de cet affaiblissement sont multiples. Des facteurs extérieurs comme un froid désagréable et de l'air chaud peuvent en être l'origine, tout comme des dérèglements sur le plan psychique : des soucis, du stress ou des efforts excessifs. Vos maux de gorge vous signalent entre autres que vous venez d'atteindre vos limites. Offrez-vous un peu de calme, réduisez vos tâches quotidiennes, chouchoutez-vous et restez au chaud. Les médicaments WALA soulagent aussi les manifestations désagréables dans la cavité buccale et pharyngée. Le WALA Echinacea spray buccal, par exemple, permet un traitement local en cas d'inflammation des amygdales et des muqueuses de la bouche et dans le pharynx.

Comment traiter le mal de gorge ?

Comment traiter le mal de gorge ?

  • La chaleur. Non seulement à même la gorge que vous enveloppez avec une écharpe en laine, mais aussi sur les pieds. Car votre système immunitaire ne peut travailler sans entrave que si vous gardez le corps entier au chaud.
  • Hydrater les muqueuses. Buvez en abondance, de préférence de l'eau non gazeuse à température ambiante, ou des infusions. Aérez et humidifiez les pièces dans lesquelles vous vous trouvez. Ces quelques précautions calment vos muqueuses sèches et irritées, et vous permettent de vous protéger efficacement contre les virus de refroidissement.
  • Ménager la voix. Lorsque les cordes vocales ou le larynx sont affectés, les maux de gorge sont souvent accompagnés d'un enrouement. Dans ce cas, vous devriez parler le moins possible pour que les inflammations dans la gorge puissent guérir. Parler à voix basse ne constitue d'ailleurs pas une alternative, car le chuchotement sollicite davantage les cordes vocales.

Médicaments WALA efficaces

La sauge (Salvia officinalis) exerce un effet anti-inflammatoire. Combinée à l'échinacée (Echinacea pallida) et au souci (Calendula officinalis), la sauge contenue dans le WALA Echinacea spray buccal soulage vos maux de gorge. Les WALA Pastilles pour la gorge à la sauge sont efficaces en cas d'enrouement ou de pharyngite.

Enveloppements du cou au citron

Cet enveloppement est facile à appliquer et soulage les manifestations désagréables dans la gorge. Contrairement à de nombreux autres enveloppements, on l'applique tiède, c'est-à-dire environ 2 °C en dessous de la température corporelle, voire même froid.

1. Placer un mouchoir en tissu ou un morceau de taille identique en coton ou en soie dans un petit saladier rempli d'une eau citronnée tiède ou froide. Recette de l'eau citronnée : mélanger 1 CS d'huile essentielle de citron (mélangée avec 2 CS de lait à température ambiante) ou le jus d'un demi-citron biologique avec 500 ml d'eau

2. Essorer le tissu, appelé tissu de transfert, et l'appliquer directement sur la partie avant de la gorge (veillez à ne pas couvrir les vertèbres cervicales)

3. Envelopper le cou entier avec une écharpe en laine, et laisser agir l'enveloppement pendant 30 minutes

4. Enlever le tissu de transfert et maintenir le cou au chaud avec une écharpe sèche

Mal de gorge – quand faut-il aller consulter un/une médecin ?

Même s’ils sont souvent annonciateurs d'un rhume, les maux de gorge comptent parmi les symptômes de la scarlatine ou de la mononucléose infectieuse. De plus, les bactéries peuvent s'attaquer aux muqueuses enflammées en raison d'une hypothermie et déclencher par exemple une amygdalite purulente. C'est pour cette raison que vous devriez aller consulter un/une médecin

  • en cas de manifestations désagréables intenses, non élucidées ou persistantes
  • lorsque vos amygdales sont recouvertes d'un film jaune et purulent ou gris blanchâtre
  • lorsque les difficultés de déglutination s'aggravent et/ou se manifestent uniquement sur un côté
  • lorsque les ganglions lymphatiques enflent et qu'un sentiment de malaise prononcé se manifeste
  • lorsque la fièvre persiste au-delà de 3 jours, ou lorsque votre température corporelle dépasse 39 °C

Les conseils donnés ici de manière générale ne permettent pas d'effectuer un auto-diagnostic ou un traitement médical. Ils ne remplacent en aucun cas une visite médicale.

Cela pourrait vous intéresser