WALA Arzneimittel
Guide rhume et refroidissement - Toux

Toux

À la fois reflex sain et nécessité désagréable

La toux remplit une fonction importante : lors d'une expiration brusque d'une vitesse proche de celle du son du son, elle libère les voies respiratoires des corps étrangers et de sécrétions bronchiques. C'est une affaire de quelques secondes. Comptant parmi les symptômes d'une infection grippale, la toux persiste sur une période prolongée et traverse plusieurs phases. Notre guide vous donne des conseils, pour soulager la toux sans toutefois empêcher l'expectoration indispensable.

La nécessité de la toux

Lorsque vous réalisez que la toux n'est pas une maladie en soi, mais un mécanisme de protection du corps, vous la supporterez plus facilement, même si elle dure plusieurs jours. Une toux prononcée due à un rhume vous signale que votre corps est en train de combattre activement des agents pathogènes et qu'il a besoin un peu de votre aide. Maintenant, votre corps a besoin une bonne dose de chaleur. Si vous vous mettez du côté de votre toux au lieu d'essayer de le dompter vous pouvez contribuer de manière considérable au soulagement.

D'un point de vue médical, une « toux » désigne le symptôme, tandis que la pathologie porte le nom « bronchite ».

Les trois phases d'une toux

Une toux typique due à un rhume traverse en règle générale les phases suivantes :

1. Durant les deux à trois premiers jours elle se manifeste sous forme de toux d'irritation sèche. Cela permet au corps de nettoyer la muqueuse enflammée de la gorge mécaniquement des corps étrangers tout en stimulant la production de mucus et du système immunitaire. Une telle toux d'irritation est souvent éprouvante, car elle peut se transformer en de quintes de toux qui vous empêchent de respirer et de dormir.

2. Ensuite, vos bronches procèdent à une production accrue de mucus afin d'envelopper les pathogènes et de les expulser du corps. L'expectoration exige beaucoup de force, mais constitue une étape nécessaire sur la voie de votre guérison. C'est pour cette raison que vous ne devriez pas tenter à dompter la toux, mais stimuler le processus et seulement soulager les manifestations désagréables.

3. Lors de la phase de récupération, il est possible que la toux sèche réapparaisse, car vos muqueuses sont toujours irritées et réagissent de manière hypersensible. Les bronches doivent désormais se régénérer et retrouver leur équilibre thermique et hydrique.

Comment traverser la saison de la toux

Les préparations à base de plantain de WALA vous aident à traverser la saison de la toux. Que vous optiez pour un suc contre la toux éprouvé; ou pour un baume pectoral chauffant, les différentes formes pharmaceutiques s'adaptent parfaitement à votre situation quotidienne.

Toux d'irritation...

...apprendre à tousser correctement

(toux sèche sans mucus)

Afin de ne pas endommager davantage la muqueuse enflammée de la gorge, vous devriez tousser aussi souvent que vous le pouvez.

Comment couper la pénible envie de tousser :

  • avaler plusieurs fois la salive ou boire une boisson tiède à petites gorgées
  • respirer de manière superficielle, ou retenir le souffle un instant

...en cas de toux grasse

(toux avec expectoration de mucus)

L'expectoration du mucus est indispensable afin d'évacuer les agents pathogènes ayant réussi à pénétrer les voies respiratoires du corps.

Comment favoriser l'expectoration :

  • toussez uniquement lorsque vous sentez du mucus dans la gorge
  • inspirer, puis tousser 2 à 3 fois dans un mouchoir

Tousser en douceur sur votre avant-bras ou dans un mouchoir par respect pour les gens qui se trouvent à proximité.

Comment traiter la toux ?

  • Une enveloppe chaude et protectrice. Si vous souffrez d'une toux, vous devriez garder votre poitrine, vos épaules et vos pieds au chaud. Des chaussettes en laine et des bains de pieds chauffants (par ex. avec quelques gouttes d'huile d'eucalyptus de qualité supérieure) s'avèrent très efficaces et réchauffent le corps entier.
  • Faire des inhalations. Préparez un saladier avec un demi-litre d'eau chaude et 5 à 10 gouttes d'une huile essentielle (par ex. huile essentielle d'eucalyptus ou huile essentielle de thym). Placez une serviette au-dessus de votre tête et du saladier et respirez, si vous y arrivez, la vapeur par le nez et expirez-la par la bouche. Cette méthode vous permet de débloquer le mucus et de calmer vos voies respiratoires.
  • Boire en abondance. Buvez au minimum deux litres d'eau non gazeuse par jour ou des infusions tièdes (aux herbes). Comment aider votre corps à liquéfier et à expectorer le mucus.
  • Un climat intérieur agréable. Un air ambiant humide libère les voies respiratoires. Placez simplement une coupe remplie d'eau sur le chauffage ou un séchoir à linge dans votre chambre à coucher. Aérer la maison régulièrement.

Frictions. Vous obtiendrez une combinaison bienfaisante de chaleur, de décollement de mucus et de décontraction, si vous frictionnez la poitrine et le dos avec le WALA Baume pectoral au plantain. Ce baume s'utilise également sous forme de compresse.

  • Répartir le baume pectoral sur un mouchoir en tissu ou un morceau de tissu aux mêmes dimensions en coton ou en soie en une couche épaisse
  • Insérer ce tissu, appelé tissu de transfert, dans un sachet en plastique (alimentaire) et préchauffer pendant 2 minutes environ dans une bouillotte pliée (ou entre eux petites bouillottes)
  • Retirer le tissu du sachet et le placer sur la poitrine
  • Couvrir de laine thérapeutique ou de ouate, et le maintenir en place avec un maillot de corps
  • La compresse peut rester en place aussi longtemps que vous le souhaitez , et même toute la nuit

Médicaments WALA efficaces

Le plantain lancéolé (Plantago lanceolata) étant particulièrement efficace en cas de toux, nous l'utilisons dans plusieurs préparations contre la toux : Par exemple dans le Pulmonium suc contre la toux et dans le Baume pectoral au plantain à frictionner. Le plantain lancéolé apaise les muqueuses irritées, calme l'envie de tousser et favorise la guérison des voies respiratoires enflammées.

Toux – quand faut-il aller consulter un/une médecin ?

  • En cas de manifestations désagréables intenses, non élucidées ou persistantes
  • Si vous souffrez de fortes douleurs lorsque vous respirez ou si vous avez du mal à respirer
  • En cas de mucus sanguinolent
  • En cas de fièvre subite ou élevée
  • En cas de suspicion d'une infection bactérienne (un signe de cette infection est un flegme vert jaunâtre)

Les conseils donnés ici de manière générale ne permettent pas d'effectuer un auto-diagnostic ou un traitement médical. Ils ne remplacent en aucun cas une visite médicale.

Cela pourrait vous intéresser