WALA Arzneimittel
Guide - Santé des yeux

Yeux rouges, irrités et larmoyants

Comment un collyre soulage ces manifestations désagréables avec les forces de la nature

En règle générale, vos yeux sont parfaitement protégés : en clignant vos yeux environ 20 fois la minute, le liquide lacrymal imbibe les yeux, évacuant ainsi des corps étrangers et des particules de poussière en direction du bord des paupières. Vos yeux restent ainsi propres, hydratés et ne peuvent pas s'infecter. Cependant, des irritations excessives altèrent la protection naturelle des yeux, causant rougeurs, irritations, brûlures et larmes. Ce sont ici les symptômes typiques d'une conjonctivite que vous pouvez soigner avec des plantes médicinales telles que l'euphraise.

Une conjonctivite mineure et ses causes

Une inflammation de la conjonctive (conjonctivite) est une irritation de la conjonctive, la membrane qui recouvre le blanc de l'œil. Ses causes sont multiples.

Les facteurs déclencheurs sont souvent :

  • stimuli externes – des corps étrangers dans l'œil, des verres de contact sales, un air sec ou des courants d'air, des rayons UV, une eau chlorée, etc.
  • réactions allergiques – pollen, poils d'animaux, poussière domestique, produits cosmétiques, etc.
Yeux rouges, irrités et larmoyants

Symptômes typiques d'une conjonctivite

Une fois surmenés, les yeux manifestent très vite les symptômes typiques : ils sont rouges, irrités, brûlent ou grattent et larmoient.

Des rougeurs vives et une conjonctive enflée laissent souvent présager une conjonctivite allergique, accompagnée en règle générale d'un larmoiement excessif et d'une sensibilité accrue à la lumière. Un collyre à base de plantes médicinales peut soulager ces symptômes et renforcer le mécanisme de défense de l'œil.

Un collyre à base de principes actifs de l'euphraise

Euphrasia officinalis, appelée en langue vernaculaire « Casse-lunette », intervient depuis le Moyen-Âge dans le traitement des yeux. Cette petite plante herbacée est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires qu'elle déploie également dans le WALA Euphrasia collyre unidose.

L'euphraise issue de collectes sauvages contrôlées

Dans son environnement naturel – des prairies sèches et sur les champs maigres aux sols pauvres – la répartition des principes actifs est bien différente chez ses congénères cultivées dans les jardins. Elle est davantage exposée aux aléas de la nature et doit se battre pour survivre. Afin de pouvoir bénéficier de cette force vitale, nous nous procurons l'euphraise issue exclusivement de collectes sauvages durables pour la préparation du WALA Euphrasia collyre unidose. Les plantes sont récoltées avant le lever du soleil, triées à la main le même jour dans notre laboratoire botanique, puis transformées en des extraits aqueux.

Comment protéger vos yeux

Une cure de bien-être pour des yeux rouges ou larmoyants

Faites couler de l'eau dans vos mains et humectez vos yeux fermés 10 à 15 fois, idéalement en alternant de l'eau froide et chaude. Ce geste stimule la circulation sanguine de la zone oculaire externe, et soulage vos yeux rouges, irrités ou larmoyants.

Gymnastique oculaire au quotidien

  • Offrez à vos yeux des pauses régulières et laissez, à cette occasion, perdre votre regard au loin.
  • Ajustez l'écran de votre ordinateur de manière à ce que votre regard soit légèrement baissé. Ainsi, vous favorisez un battement naturel de vos paupières et une excellente humidification de vos yeux.
  • Veillez, de manière générale, que les muscles de votre nuque soient détendus, ce qui promeut votre performance visuelle.
  • Maintenez un climat intérieur agréable, entre autres en aérant régulièrement votre maison tout en évitant les courants d'air.
  • Buvez en abondance, car une hydratation correcte garde les yeux humides.

Des yeux rouges, irrités et larmoyants – quand faut-il aller consulter un/une médecin ?

  • En cas de manifestations désagréables intenses, non élucidées ou persistantes
  • Dès que des douleurs se manifestent au niveau de la conjonctive et de la cornée
  • En cas d'une perte progressive de la capacité visuelle

Les conseils donnés ici de manière générale ne permettent pas d'effectuer un auto-diagnostic ou un traitement médical. Ils ne remplacent en aucun cas une visite médicale.

Cela pourrait vous intéresser