WALA Arzneimittel
  • Magazine

Magazine et actualité

Médecine anthroposophique, Plantes médicinales, WALA Heilmittel GmbH

Le retour du pollen

Après le froid de ces derniers mois, nous étions nombreux à nous réjouir de l’arrivée du printemps. Les jours rallongent, le soleil se montre plus souvent, les oiseaux chantent et les premières fleurs font leur apparition. Toutefois, les personnes sujettes au rhume des foins accueillent cette saison avec un sentiment plutôt mitigé.

Le terme «rhume des foins» date du XIXe siècle. C’est en effet à cette époque que l’on a constaté pour la première fois que l’herbe et le foin déclenchaient des symptômes similaires à ceux d’un rhume classique chez l’humain. Cependant, le rhume des foins est en réalité une allergie au pollen des arbres, arbustes, graminées ou herbes aromatiques. Un dysfonctionnement au niveau du système immunitaire est responsable de la production d’anticorps contre le pollen.

Actuellement, entre 15 et 20% de la population suisse est concernée. Parmi les symptômes plutôt déplaisants, on peut citer le nez qui coule et les yeux qui pleurent, démangent et sont rouges. En outre, le rhume des foins est l’allergie la plus fréquente dans les pays industrialisés.

WALA vous propose le collyre unidose WALA Euphrasia, qui contient des principes actifs très efficaces, notamment l’euphraise (euphrasia officinalis) qui est bien connue depuis le Moyen-âge mais aussi l’huile essentielle de rose potentialisée qui est préparée selon une méthode homéopathique. Combinés, ces deux agents soulagent les yeux fatigués, favorisent la diminution des inflammations et régulent l’hydratation oculaire de manière naturelle.

Vous trouverez ici plus d’informations quant à la présence de pollens en Suisse.

Nos conseils pour se protéger du pollen:

  • Lors de la saison pollinique, ne faites pas sécher votre linge à l’extérieur et le soir, ne laissez pas les vêtements portés au cours de la journée dans votre chambre.
  • Prenez une douche et lavez-vous les cheveux avant d’aller vous coucher.
  • Ouvrez vos fenêtres lorsque la concentration de pollens dans l’air est moins importante: le matin en ville et le soir à la campagne. Profitez de ces moments pour aller vous promener ou faire votre jogging. Notez également que vous pourrez souffler par temps de pluie.
  • Lorsque la concentration de pollen est élevée dans l’air, à savoir par temps venteux et ensoleillé, ne restez que peu de temps à l’extérieur. En outre, les lunettes de soleil seront vos alliées.