WALA Arzneimittel
  • Magazine

Magazine et actualité

Rhume et refroidissement, Santé des enfants

Risque de contagion : cinq questions, cinq réponses

Les rhumes sont-ils plus fréquents à la saison froide ?

Oui. Le rhume est déclenché par des virus. Les virus ont plus de facilité à agir quand la chaleur du corps est perturbée. Lorsque le froid extérieur parvient à pénétrer suffisamment en profondeur dans le rhinopharynx pour vaincre le système thermorégulateur, entraînant une insuffisance de la chaleur intérieure, protectrice des muqueuses, les vecteurs de maladie s’introduisent plus facilement. Il s’ensuit alors une infection des voies respiratoires supérieures. En conséquence, le vecteur de maladie n’est pas à l’origine du refroidissement. Il en est la conséquence.

Mon enfant est-il uniquement contagieux quand il éternue et tousse ?

Si votre enfant a la grippe, il a pu contagieux jusqu’à 48 heures avant l’apparition des premiers symptômes, et pourra l’être encore jusqu’à une semaine après. En cas d’infection grippale, le risque de contagion disparaît lorsque la maladie est surmontée.

Je mets ma main devant ma bouche pour éternuer. C’est ce qu’il faut faire, n’est-ce pas ?

Dès tout petit, on nous apprend à mettre la main devant la bouche lorsqu’on éternue. Le fait est cependant que l’on continue ensuite de toucher des poignées de portes, boutons et vitres avec la main infectée. Le risque de transmission est accru. Une meilleure solution consiste à éternuer dans un mouchoir en papier et de le jeter immédiatement. Si vous le mettez dans votre poche, les virus restent dans un environnement à température corporelle et vivent plus longtemps. Si vous n’avez pas de mouchoir en papier, éternuez dans votre coude. Il en est de même pour la toux.

Combien de temps vivent les virus et les bactéries ?

Les virus vivent en général quelques heures. Les bactéries ont une durée de vie bien supérieure. Elles sont nichées partout : sur les poignées de porte, sur votre clavier, dans le bus. Chaque éternuement disperse quelques millions de vecteurs de maladie dans l’air. Ce n’est pas pour autant une raison de parsemer sa maison de masques respiratoires et de gants à usage unique. Pour qu'un refroidissement conduise à une infection, il faut des milliers de virus. Un simple lavage des mains régulier suffit à endiguer la contamination. Il est toutefois excessif de désinfecter tous vos claviers et vos poignées de portes.

Je sors d’un rhume. Suis-je maintenant immunisé ?

Malheureusement non. Vous êtes seulement immunisé contre un vecteur de maladie : celui qui a causé votre infection. Il existe cependant plus de 300 sources de rhume différentes. Et comme elles mutent facilement, il s’en ajoute toujours de nouvelles. Il est par conséquent tout à fait possible d’attraper un autre rhume. La probabilité est même plus importante, votre système immunitaire étant encore quelque peu affaibli par la maladie précédente. Par conséquent : soignez-vous pour guérir complètement.