WALA Arzneimittel
  • Magazine

Magazine et actualité

Médecine anthroposophique, Santé des enfants

Bons et sains: les emplâtres et enveloppements pour enfants

Dans le domaine de la médecine anthroposophique en particulier, les applications externes telles que les enveloppements et les emplâtres occupent aujourd’hui encore une place importante et sont utilisés, entre autres, par le personnel soignant dans les établissements médicaux. A la fois simples et efficaces, ils peuvent être réalisés sur les enfants. «Les soins et l’enveloppement font partie intégrante du traitement et contribuent à la guérison des enfants. A cela s’ajoutent les principes actifs naturels (p. ex. le romarin et la camomille). Bien que quelques applications, telles que l’enveloppement au séré, soient préparées à froid, elles ont toutes un effet sur le système de thermorégulation», explique Gerda Zölle, conseillère spécialisée en professions de la santé chez WALA. «La chaleur est en effet un élixir vital permettant à l’organisme de contrebalancer un déséquilibre pathogène, et ce sur les plans physique, psychique et mental.»

Avant une application externe, il est primordial que les mains et les pieds soient chauds. En cas de doute, commencez par un bain de mains ou de pieds, ou avec des chaussettes épaisses ou une bouillotte. Vous trouverez en général tout ce qu’il faut chez vous. En guise de tissu de transfert, un morceau de tissu en coton ou en soie (particulièrement conseillé en cas de peau hypersensible) est recommandé. Les dimensions de ce dernier dépendent de la taille de l’enfant et de la partie du corps à traiter. Souvent, un mouchoir en tissu convient. Le tissu de transfert absorbe les principes actifs sous forme d’une huile, d’une essence ou d’un baume, tout en préservant la chaleur. La laine thérapeutique, c’est-à-dire la laine vierge encore dotée de sa lanoline naturelle, un morceau en feutre de laine ou en ouate sont tout à fait appropriés. Il est possible de les glisser dans un gant de toilette pour protéger les vêtements. De plus, une grande bouillotte (ou deux petites bouillottes) peut également aider à chauffer le tissu de transfert. Un petit sachet en plastique (alimentaire) sera utile pour protéger la bouillotte. En général, il est vivement recommandé d’utiliser, pour les enveloppements et emplâtres, des matières naturelles, telles que la laine, le coton ou de la soie et de faire l’impasse sur les fibres synthétiques afin d’éviter toute accumulation de chaleur.

Que recommande l’experte? En premier lieu, un classique utilisé depuis des centaines d’années: un petit sac d’oignons en cas de maux d’oreille. Coupez un oignon finement. Placez les morceaux d’oignon dans le tissu de transfert préchauffé. Formez un petit sac avec le tissu et nouez-le (vous pouvez également utiliser un bas de coton fin). Placez le sac formé dans un petit sachet en plastique (alimentaire) et chauffez le tout en le posant sur une bouillotte. Une fois chaud, retirez le petit sac du plastique et appliquez-le contre l’oreille douloureuse pendant une demi-heure en le faisant tenir à l’aide d’une écharpe ou d’un bandeau.

Pour un mal de gorge, Gerda Zölle, ne jure que par l’enveloppement au citron. «On l’applique tiède et on le laisse refroidir. Il n’est donc pas nécessaire de préchauffer le tissu de transfert avec une bouillotte», explique la spécialiste. Le tissu de transfert est placé dans un petit bol avec une émulsion de citron tiède que l’on laisse refroidir. Pour ce faire, mélangez 1 cuillère à soupe d’huile de citron avec 2 cuillères à soupe de lait. Vous pouvez également mélanger le jus d’un demi-citron biologique dans 500 ml d’eau. Essorez le tissu de transfert et placez-le sur le devant du cou (évitez la zone des cervicales, à l’arrière). Couvrez tout le cou d’une écharpe de laine et laissez travailler une demi-heure. Retirez le tissu de transfert humide et gardez le cou bien au chaud avec une écharpe sèche.

En cas de toux, les emplâtres sont idéaux, en particulier avec de baume pectoral. Pour ce faire, il suffit d’enduire le tissu de transfert d’une épaisse couche de baume, avant de le préchauffer et de placer au centre de la poitrine (env. 20 cm de tissu pour les adultes et env. 10 cm de tissu pour les enfants). Couvrez et portez-le aussi longtemps que vous le souhaitez. Cette application ne convient pas aux enfants de moins de 3 ans.